Témoignage

“Pouilleux” de feu la République

Depuis le début de la pandémie, ma femme et moi, retraités (75 ans et +), avons pris un maximum de précautions pour ne pas être contaminés par la Covid. C’était facile et dur à la fois. Facile en étant à la campagne et dur de ne pas voir nos enfants et nos petits-enfants, de ne pas les voir par précaution pour nous et aussi pour éviter qu’ils culpabilisent en cas de malheur.
Ce malheur est arrivé chez deux de nos cousins plus âgés. Ils ont été contaminés chez eux par leur fils lors d’une visite. Nous avons vécu de loin l’horrible scénario de leur hospitalisation, elle luttant et lui perdant la vie, les deux isolés l'un de l'autre sans pouvoir se voir ni se parler, elle à bout de force réussissant à nous joindre au téléphone pour nous annoncer la mort de son mari …
Nous avons décidé de ne pas nous faire vacciner après avoir pesé nos risques et en tenant compte aussi de l’actualité tragique des EHPADs : Malgré plus de 90% des résidents vaccinés, le virus continue de les atteindre et de les rendre malades , certains en meurent. Il n’y a pas d’efficacité probante des vaccins chez les 75 ans et + qui soit traduite par une baisse de mortalité. Les courbes de mortalité toutes causes confondues publiées par l’INSEE montrent au contraire une surmortalité en ce printemps.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854

Nous n’avons pas eu la Covid et nous ne nous sommes jamais faits tester.
Ceci étant, notre système politico-sanitaire s’attache à mettre en place ce qui relève d’un  racisme sanitaire, c’est-à-dire en distinguant les « propres » des « pouilleux ».
Oui, des " propres" et des "pouilleux" dans notre beau pays dont la devise est : Liberté, Égalité, Fraternité.

Mais que constatons-nous ?

Liberté.
– Fausse liberté du QR-code : Autorisation à sortir de chez soi non pas en liberté mais tenu en laisse par le MAITRE esclavagiste. Le QR-code est SA laisse.

Égalité.
- Remplacée par le racisme sanitaire : Distinction entre les « propres » et les «pouilleux » et discrimination des « pouilleux ».

Fraternité.
- Mise à mort de la Fraternité par l'approbation tacite des « propres » qui sortent tenus en laisse pour se retrouver entre eux avec un sentiment de sécurité méritée.

Et de fait nous nous retrouvons être les « pouilleux » de ce système sanitaire :
- « Pouilleux » parce que non testés et ne voulant pas être testés en absence de tous symptômes Covid.
- « Pouilleux » parce que n’ayant pas eu la Covid. (En payant au prix fort d’être restés à l’écart de nos enfants actifs et de nos petits-enfants).
- « Pouilleux » parce que PAS vaccinés contre la Covid.

Aujourd’hui : - Qui pour prendre la défense de République une et indivisible ?
Les « pouilleux » du système sanitaire discriminatoire.

Jean René Pélisson

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal