Témoignage de :

Prof et restaurateur dans l’œil du cyclone covid.

25 avril 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je suis de près toutes les publications de réinfocovid que j’ai découvertes via Louis Fouché. Je
souhaite apporter mon témoignage de prof. dans un lycée et de compagne de restaurateur.
Dans l’enseignement comme dans la restauration nous avons été pris en otage de cette plandémie.
En tant que prof j’ai dû porter le masque et ai vu mes élèves subir cette mesure à longueur de
journée pendant 2 ans. J’ai vu des collègues hystériques sanctionner des élèves pour mauvais port du
masque.
J’ai tenté d’informer et j’ai même envoyé par mail des liens de la psychologue Marie E. Dupont sur le
constat de souffrance des jeunes. J’ai aussi reçu un courrier de mon proviseur pour port du masque
aléatoire et des reproches sur mes propos sur les mesures anticovid.
Aujourd’hui nous avons retrouvé le visage de nos élèves et je suis rassurée de voir que plus aucun
élève le porte. Pourtant le virus court toujours… J’ai été également traumatisée de voir que mes
élèves ont tous été obligés de se vacciner pour pouvoir poursuivre leurs activités sportives ou de
loisirs, Certains m’ont même expliqué qu’ils avaient été bien malades et fatigués à la troisième dose,
mais qu’ils n’avaient pas le choix, persuadés aussi que ça allait devenir obligatoire.
Quelle manipulation ! En tant que compagne de restaurateur nous avons subi de plein fouet
l’instauration du passe sanitaire puis du passe vaccinal pour accéder au restaurant. Nous avons
même décidé de mettre en vente dès cette mesure car nous étions dégoûtés.
Moi-même n’étant pas vaccinée je n’avais même pas le droit de rentrer dans mon restaurant, étant
actionnaire. J’ai bravé la loi et me suis retrouvée à m’enfuir car les gendarmes faisaient leur ronde.
Je dois dire que nous n’avons pas eu de contrôle et bien heureusement car nous avons accueilli des
clients sans passe bien évidemment.
Aujourd’hui cette période que nous avons envie d’oublier a laissé un goût très amer et nous n’avons
qu’une seule crainte c’est que cela revienne. Des amis se sont fâchés nous nous sommes éloignés de
certains, et fort heureusement nous en avons connu d’autres mais tous avec les mêmes idées que
nous.
Aujourd’hui dans mon entourage professionnel où 90 % des personnes sont vaccinées il n’y a jamais
eu autant de personnes malades et en arrêt maladie. Lorsque j’entends certains collègues dire que le
masque a été enlevé trop tôt alors qu’ils ont eux-mêmes des enfants qui subissent le masque à
longueur de journée, je me dis que les dégâts sont profonds.
Merci à réinfoCovid et à tous ces médecins et intervenants qui m’ont permis de tenir pendant cette
période.

Laurence R.

Défilement vers le haut