Témoignage

QR code et valeurs morales

En poste à l'accueil d'un musée depuis début juillet me voici placée devant une situation qui fait mal à mes valeurs morales :
Vérifier les pass sanitaires des visiteurs.....
J'étais mal à l'aise.
Au début j'ai tenté de calmer mes réticences en me disant que les gens qui se présentaient avec un pass avait fait le choix d'y adhérer...mais très rapidement j'ai mesuré que les conditions d'application du pass et les pressions qui étaient faites sur les citoyens pour qu'ils se vaccinent ne rentraient pas dans le cadre d'une politique de santé bienveillante, respectueuse de chacun...

À titre individuel, je ne suis pas favorable à la vaccination pour le moment, souhaitant rester prudente.
Et me voilà déjà à titre personnel soumise à pressions dans le cadre de mon poste de travail : Pour assumer mon choix de prudence il me faudra, et ce dès le 30 Août :
1) Subir des tests répétés, intrusifs, potentiellement impactant pour la santé (pas drôle mais "à la rigueur" compréhensible pour briser les chaines de transmissions, si les tests étaient valables hors d'un contexte diagnostique sérieux lié à des symptômes) et produire le QR code qui témoigne du statut négatif.
2) Accepter des coupes sombres dans mon budget à partir du moment où ces dit-tests ne seront plus remboursés. ( je gagne 1312 euros par mois c'est dire ma capacité à assumer ...) .
3) Accepter une suspension induisant une interruption de ma rémunération et impactant mes droits à congé et à la retraite si je n'obtempère pas.
Au-delà des pressions administratives, de l'impasse dans laquelle je me trouve placée, je subis les remarques désobligeantes de certain(e)s collègues sur mon statut de non vaccinée (alors que je suis par ailleurs très respectueuse des gestes de prophylaxie.)
Le consentement libre à la vaccination est largement éborgné dans un tel contexte...

À titre professionnel je passe ma journée à vérifier des QR Code, jouant un rôle de contrôle qui va au-delà de mes missions d'accueil.
Participer à un fonctionnement qui instaure le chantage et la pression et rendre inaccessible à une partie de la population des espaces publics financés par leurs propres deniers, des espaces de vie quotidienne et des hôpitaux, pour des raisons controversées (on s'éloigne du vaccin aux super pouvoirs là ) et même pas assumées par le gouvernement, cela me donne la nausée.

Cette nausée risque de devenir si forte que la seule solution qui me restera sera la maladie....ou la vie autrement...
J'entends parler de personnes tout aussi chamboulées que moi, issues de tous les corps de métiers à qui le gouvernement délègue le contrôle des populations... Colères, tristesses, burn-out…

Un jour j'entendais un dirigeant parler de la violence dans la société...Là il y a violence faite à la société...

Dépasser ce chaos sanitaire, social, informationnel et organisationnel, faire une place au bon sens c'est pour quand ? Quelle illusion de penser qu'une simple (double ? triple ? quadruple ?) injection va tout aplanir... Une crise multifactorielle nécessite une prise en compte globale... et l'on gagne par la confiance instaurée et l'implication du collectif, pas par la coercition et la contrainte...
Merci à tous ceux qui appellent à des pistes humanistes, juridiques, scientifiques, soumises à des débats dépassionnés et pragmatiques pour développer d'autres solutions à notre portée.
Pour ma part je me suis tournée vers des actions auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme et autres juridictions pour porter ma voix en faveur de plus d'égalité et de libertés fondamentales car je me refuse aux discriminations... NO PASS !!! (nopass.fr)

Et je rêve que mon scanneur de QR Code beugue, pour rendre inopérante la vérification des pass.... (Qui s'y connait en téléphonie et applications ?)

Une adjointe du patrimoine en septaine, cas contact covid.... (Testée négative et sans symptômes...) :-)

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal