Témoignage de :

Réponse au cri de désespoir d’Isabelle du 27/12/2021

12 juillet 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je viens de prendre connaissance du témoignage d'Isabelle qui a sa maman en Ehpad et
qui est obligée de se faire tester avant chaque visite.
J'aimerais également témoigner de l'inhumanité des conditions de détention de nos aînés
dans les Ehpad.

Ma maman est décédée depuis quelques mois des suites d'une longue maladie, mais la
maltraitance subie en Ehpad depuis le confinement, puis à l'hôpital, a précipité son départ.
Mon frère, ma sœur et moi sommes encore traumatisés de ce que notre famille a dû subir
depuis le premier confinement.

Nous étions tous les 3 très éloignés géographiquement de notre maman et travaillions.
Nous ne pouvions lui rendre visite que lors de nos congés que nous prenions en
alternance pour qu'elle puisse être seule le moins souvent possible.

En avril 2021, j'ai posé 2 semaines et me réjouissais de pouvoir lui rendre visite. Mon
département a malheureusement été en isolement. Je ne pouvais en sortir qu'avec un
justificatif provenant de l'Ehpad. Or la directrice n'a jamais consenti à m'en envoyer un
prétextant que je venais d'une région très infectée et que j'allais propager le virus dans
tout son établissement... Oui, humilier, asservir, je suis de l'avis d'Isabelle. Dans tout
régime autoritaire, il émerge inévitablement de petits dictateurs qui abusent de leur
minable pouvoir.

Lors des trop rares fois où nous avons pu lui rendre visite, maman était derrière un
plexiglass et nous ne pouvions même pas la toucher du bout des doigts. Lors de périodes
un peu plus souples, nous avions le droit de la voir dans sa chambre, mais interdiction
formelle de la prendre dans nos bras et de l'embrasser. La douleur morale a été terrible à
chaque fois. Nous avons vu notre mère s'effondrer littéralement de sa chaise et hurler
qu'elle voulait mourir si elle ne pouvait pas embrasser ses enfants. Je précise que lors de
chacune de ces visites, nous n'étions jamais seuls avec elle, il y avait toujours une aide
soignante ou un employé chargé de nous surveiller. La directrice nous avait menacé de
mettre maman en isolement 15 jours si jamais nous osions la toucher (ce qui signifie ne
pas sortir de sa chambre, ni pour manger, ni pour se rendre à la salle de musique, ni pour
marcher un peu dans les couloirs, son seul loisir car elle ne supportait pas la télévision).
Nous avons dû faire vacciner maman, contre sa volonté, pour pouvoir la changer d'Ehpad
et la rapprocher de l'un de nous. Malheureusement, suite aux mauvais traitements subis
dans cet Ehpad, puis à l'hôpital adjacent, maman nous a quittés rapidement.

Elle aurait voulu que nous témoignions de tout cela, pour que plus jamais nos aînés ne
subissent de telles humiliations. Ils ont tellement besoin d'amour, de réconfort et
d'accompagnement pour être dignement accompagnés lors de leur fin de vie. Alors nous,
ses 3 enfants, sommes désorientés. Malgré les livres des lanceurs d'alerte sur les
conditions de vie en Ehpad, rien ne change.

Nous ne savons que faire pour qu'enfin les choses bougent. Nous sommes ouverts à toute
suggestion. On dit qu'on juge une société par la façon dont elle traite ses enfants et ses
parents, et bien, honte à la nôtre !!!

Défilement vers le haut