Témoignage

Seconde lettre à Mme ma sénatrice des Côtes d’Armor

23 janvier 2021 

Objet : seconde opposition au projet de loi n°3714 instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires 

 Madame la Sénatrice, 

 Je me permets de vous écrire ce second courriel afin de vous faire part, à nouveau, de ma vive inquiétude concernant le projet de loi, indiqué en objet, que le gouvernement propose afin qu’il puisse instaurer de façon pérenne un régime politique de gestion des urgences sanitaires. 

Je me permets donc d’être insistante car je souhaite que vous soyez informée, si vous ne l’êtes pas encore, que la population française supporte de plus en plus mal les décisions liberticides prises par le gouvernement, et le traitement anxiogène médiatique qui en découle. 

Le moral des français est au plus bas, les enfants sont masqués à longueur de journée et les bébés en collectivité ne voient plus que des yeux, à défaut de sourires et de mouvements de bouche qui correspondent à la parole. Comment voulez-vous qu’ils accèdent ainsi au langage ? Protéger nos anciens ne signifie pas non plus qu’il faille sacrifier les plus jeunes. C’est ici que le fameux « en même temps » présidentiel prendrait toute sa place. 

Même si le virus continue à circuler et continuera encore de le faire, au gré de ses mutations, il apparaît nécessaire désormais de faire revenir notre nation à une vie plus normale : chaque citoyen, chaque citoyenne sait maintenant comment se comporter pour éviter de multiplier les contacts. Nous avons tous bien compris ce qu’il fallait faire pour esquiver la contamination des personnes plus fragiles. 

Mais de là à laisser notre gouvernement prendre SEUL en main les décisions médicales, alors que nous avons, dans toutes les régions, un bon réseau de médecins dits « de ville », cela relève de l’autoritarisme étatique. 

J’espère vivement que notre beau pays va revenir rapidement à une gestion de cette crise sanitaire plus cohérente et apaisée. C’est là la seule et vraie urgence. 

 Je vous remercie de m’avoir lue, Madame la Sénatrice, et je vous prie de recevoir mes salutations distinguées. 

 Marie-Pierre L. 

Citoyenne 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal