Témoignage

Soignant en détresse

Je suis infirmière depuis 1985....J'ai pris la crise sanitaire en pleine tête comme beaucoup. J’ai eu peur 😱 pour mes parents âgés et malades, mon frère venait de mourir d’un cancer ORL heureusement entouré des siens et de ses amis... pour ma fille infirmière à l APHM puis heureusement dans un hôpital de proximité au début de la crise...qui a contracté la covid dans son service cluster.... Atteinte d’un asthme allergique.

Et là, confinement oblige, ma chair mon sang est loin de moi.

 

Elle m’appelle pour demander que faire et oui les cadres de santé faisaient pression pour que le personnel reste en poste... elle n’avait pas de médecin traitant vu qu'elle venait de quitter Marseille.

Je lui dis : « vas aux urgences de ton établissement, fais-toi traiter et fais-toi arrêter au moins 7 jours pour ne pas le transmettre et te reposer pour laisser ton corps se défendre ».

L'urgentiste l’a traité avec corticoïde vitC et vit D. merci à lui…  car n’oublions pas que certains sont rentrés chez eux avec du doliprane et l’attente des complications ..... Elle va bien aujourd'hui, ma mère aussi malgré son cancer et ses séjours multiples à l’hôpital, ses tests PCR, je crois qu'elle en est au vingtième mais elle connaît la bonne narine celle qui ne fait pas mal 😂 😂

Alors oui aujourd'hui à 3 ans de la retraite je m’interroge :
Ai-je uniquement fait gagner beaucoup d’argent aux laboratoires ou ai-je pris soins de mes patients ??? Là est ma question ❓ ❓ ❓

Merci d’exister car aujourd'hui dire que je ne suis pas pour le vaccin coûte que coûte en pleine pandémie, mais pour des traitements, ni pour les tests à tout bout de champs, devient un acte militant et me coupe de certains de mes collègues de travail... 😥 😿 😭

 

Chantal Monino

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal