Témoignage

Solitude des non vaccinés

Suite au live du 1er juillet, j'ai regardé le site de l'agence européenne, et bien que n'ayant pas réussi à trouver les données sur www.ema.europa.eu/analytics, j'ai vu dans www.ema.europa.eu/news annoncées en juin et juillet la construction ou l’augmentation en capacité de nouvelles usines de production à destination de l'Europe pour Pfizer et Janssen.

 

La production s’accélère, pour qui et pourquoi ? D’autre part, quand on va sur le site de la CPAM, on peut voir les données en pourcentage de vaccinations covid, réparties par département, tranche d’âge, par type de vaccin, et pathologie.

A quand la convocation personnalisée pour la prochaine dose ?

De là à comprendre aussi que le but est de traquer les non vaccinés de l’union européenne (ou du moins la partie occidentale) jusqu’au dernier pour les injecter, la réflexion est aisée. Et au Québec, c’est la même chose qu’en France, à un stade plus avancé encore. Dans les interventions des dirigeants québecois, on en est à donner les chiffres de non vaccinés, à aller les chercher et à les convaincre. Le ton est plus paternaliste (bravo les québecois !), on ne montre pas les dents comme en France. Heureux anglais pour lesquels Boris Johnson fait les bons choix. Espérons qu’on le laisse faire.

Une spirale infernale se met en place, mais comment agir quand on n’arrive pas, devant les mensonges grossiers que les médias assènent chaque jour, à sensibiliser nos proches, qui une fois vaccinés, ne sont plus à l’écoute, même pour leurs enfants qui n’ont pas encore été piqués. Soit ils se croient sauvés par le vaccin, soit sont déjà prêts pour la troisième injection, quand ils ne stigmatisent pas les non vaccinés.

S’attendre à être malade avec le vaccin est souvent la norme, car le bouche à oreille fonctionne sur cette question, et cela ne les choque pas ! Quand je m’interroge sur les témoignages factuels de mon entourage, je ne connais personne mort du covid, mais beaucoup ayant eu des effets secondaires après vaccination. Ma belle-mère de 93 ans, qui vit seul, a attrapé le covid après la 1ère injection, et personne ne lui a transmis. De là à déduire que plus on vaccine, plus on fait circuler le virus, c’est pour moi une évidence. Et c’est un jeu dangereux que la vaccination à l’école. Comment ne pas déjà entrevoir que l’on accusera les enfants non vaccinés d’avoir apporté le virus dans les classes?

Ma belle-sœur, qui s’est pourtant posé des questions mais a finalement choisi l’injection pour conserver une vie associative sereine, dit : « Heureux ceux qui ne se posent pas de questions ! ». On se sent seul, alors on se dit qu’il vaut mieux se faire discret, en espérant que quelque chose d’ inattendu fera casser la machine, avant que cela nous rattrape. Et on espère en vous, la digue des soignants qu’on attaque, et je suis avec vous.

 

Patrick

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal