Témoignage de :

Réflexion d’une enseignante

11 décembre 2020

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Réflexion d’une enseignante sur les points positifs et négatifs concernant le port du masque à l’école

 

Les points négatifs :

  • Je ne vois pas les expressions des enfants et les miennes (humour, second degré difficile à comprendre à cet âge).
  • Je n'entends pas bien les élèves, voire pas du tout pour certains (prononciation, lecture à voix ...difficile) Je leur demande de répéter fréquemment.
  • Le masque les oblige à forcer sur leur voix pour se faire comprendre.
  • Les enfants ont besoin de faire de gros efforts de concentration pendant les moments d’apprentissage ce qui génère chez eux une fatigabilité visible.
  • En récréation, les enfants courent et respirent l'air rejeté.
  • Le masque est vite humide, sale, décoloré avec les lavages.
  • Le masque ne tient pas toujours bien sur le visage, forme pas adaptée pour certains.
  • Les enfants « bricolent » beaucoup après, quelle efficacité ?
  • Certains enfants ont la peau sensible et peuvent avoir des réactions cutanées.
  • D’autres ont la gorge sèche, les enfants boivent beaucoup.
  • Lorsqu’il y a de petits bruitages dans la classe, on ne sait pas de quelle bouche cela provient…
  • Pour les enfants qui portent des lunettes, c’est très compliqué, voire galère !
  • Cela crée des différences entre les enfants (comme les habits mais encore plus visible) : certains en ont de jolis et possèdent de nombreux masques, des pochettes pour les ranger, et pour d’autres …
  • Le masque tire sur les oreilles et provoque des douleurs.
  • Il peut aussi provoquer des maux de tête car il est porté toute la journée.

 

Les points positifs :

 

  • Le port du masque à l’école peut avoir un effet rassurant pour certains parents qui ont peur du virus et de la contamination et véhiculent cette peur à leurs enfants.

 

Cependant, une question se pose, dans quelle proportion le port du masque limite-t-il la diffusion du virus ???

 

 

Une enseignante de CP/CE1

Défilement vers le haut