Témoignage

Témoignage d’une maman seule contre le non sens et l’absurdité

Je suis ostéopathe et maman de deux petites filles de 4 et 7 ans. Les déposer à l'école le matin me crève le cœur, je dois masquer la plus grande. Si son masque glisse un peu sous son nez "on" la menace quand on ne lui hurle pas dessus. Si ce n'est pas le corps enseignant ce sont ses propres camarades, les enfants font la police entre eux et se dénoncent les uns les autres. Quand elle arrive à l'école elle ne s'inquiète plus de savoir si elle a bien retenu sa poésie mais si son masque est bien mis pour ne pas se faire disputer.

Ne pouvant plus le supporter, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis positionnée auprès de la directrice et dans un deuxième temps sur le groupe WhatsApp de la classe. Avec humour et bienveillance j'ai tenté d'expliquer (sources à l'appui) le non sens et l'inutilité du port du masque pour les enfants. J'ai aussi mis en copie le passage du décret du 29 octobre 2020 où il est question du port du masque pour les enfants de 6 à 10 ans. Il est écrit "dans la mesure du possible", ce qui ne veut pas dire obligatoire.

Alors pourquoi l'impose-t-on? Je me suis heurtée au refus catégorique de la directrice (qui m'a conseillé d'acheter des masques avec des mickeys et des licornes) et à l'absence de réponse des 27 autres mères de cette classe. Un silence immense qui m'a mise au ban.

Depuis, presque plus personne ne me dit bonjour, ou alors on m'évite. J'ai l'impression d'avoir volé la recette de la kermesse de l'école. Mais qu'ai-je fait de ma l? Je ne souhaite pas imposer à ceux qui veulent le faire porter à leurs enfants de le faire, en revanche j'aimerais pouvoir avoir la liberté de choisir de laisser respirer ma fille.

Je me sens seule et démunie, désemparée et au bord de la rupture avec l'école. Que dois-je faire ? Continuer ainsi, me soumettre et accepter, allant contre mes convictions et le bien-être de mon enfant ou arrêter de travailler et les déscolariser ? Jusqu'à ce qu'ils nous disent que le vaccin n'est pas obligatoire mais que si les enfants ne sont pas vaccinés ils ne peuvent plus aller à l'école... et comme l'école est obligatoire...

Je ne peux pas me battre toute seule contre le non sens et l'absurdité, si ce n'est pas de la folie?

 

Géraldine

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal