Témoignage

Témoignages de familles reçus du 14 au 20.12.2020

Collectif Ehpad Familles 42

Témoignages de familles reçus du 14 au 20.12.2020

 

  1. L’équipe dirigeante ne souhaite visiblement pas ouvrir l’Ehpad aux familles ou aux bénévoles afin de contrôler la situation... Ou avoir le sentiment de la contrôler. Si nous sommes très contents d’avoir enfin l’occasion de voir davantage notre mère, grand-mère et arrière-grand-mère et apprécions l’initiative, nous souhaiterions qu’elle perdure au-delà du 3 janvier.

Il faut noter que pour les résidents, cela reste un parloir, et que l’intimité d’une chambre ou le plaisir de recevoir en accueillant famille, amis et un(e) voisin(e) de chambre moins chanceux dans ses visites n’est pas là. Que la promenade est une promenade de « soignant » et pas une promenade personnelle avec quelqu’un qu’on affectionne.

Ne boudons pas notre plaisir, et espérons que cela se décantera peu à peu ….

 

  1. Pour ma part j’ai envoyé par mail la demande de sortie pour mon mari - qui ne rentre pas dans les cases prévues du fait de sa maladie. J’ai détaillé les garanties que nous offrions lors des deux sorties demandées, garanties supérieures à celles présentées par la plupart des Ehpads où vont entrer pendant les fêtes des bénévoles solidaires et la réserve communale dont on ne sait rien !!!!

Que peut-on tenter juridiquement ? Médiatiquement ? Ou par des actions concrètes ?

J’ai eu la chargée de mission nationale du Défenseur des Droits au téléphone ce matin et lui ai transmis les infos. Elle réfléchit et consulte de son côté et revient vers moi très vite.

 

  1. Pour faire le point de ce qui se déroule à M. :

Le maintien des animations n'est pas réellement effectif uniquement cette semaine une après-midi "goûter de Noël" pour chaque service qui se déroule dans la salle Collard (ceci engendre seulement une visite dans la semaine)

Pour la semaine prochaine seulement 2 visites au lieu de 3 le 25 étant férié…

Pas de proposition supplémentaire pour maintenir le lien familial, ni WhatsApp...

Le CVS sera convoqué ce vendredi 18 décembre, (certainement pour imposer ce qui a été décidé en amont par la direction...)

En ce qui concerne ma mère : toujours alitée 22 à 23 heures par 24 heures, sans radio ou TV ...

Je suis dépitée et ne sais plus quoi faire, je fatigue d'être face à des ….., qui à mon sens n'ont aucune capacité à se mettre à la place d'une personne âgée dépendante ou de sa famille .....

(suite)

Que devons-nous faire ?

Interpeller encore ...mais qui ou quel organisme....?

A mon sens tant que la législation ne "mettra pas un contrôle" pour les directions d'Ehpad....nous sommes "dans la M..."

Je vous joins le dernier courrier de M. et hier la présidente du CVS m'a contactée à ma demande pour faire suite au CVS du jour...rien de plus si ce n'est qu'il existe une fâcheuse impression de détention de nos parents.

Les visites seront interdites le jour de Noël... jour férié oblige... comment font les hôpitaux, gendarmeries, police, EDF et autres organismes les jours fériés ?... ils sont d'astreinte.....donc ils travaillent !...

 

  1. A La G., aucunes nouvelles par rapport aux nouveaux protocoles pour Noël ???

Ni à C. où mon père vient d’entrer, interdit de lui amener des fruits et pour Noël on pourra aller peut-être le voir dans sa chambre ???? Avec un test négatif ??

J’ai pu le voir derrière une vitre avec un micro qui ne fonctionnait pas et j’ai dû faire le ménage en repartant (vitre, fauteuil table et porte) ??? On marche sur la tête, ils sont donc toujours pris en otage, les Directeurs et Cie deviennent fous ?????

INHUMAIN !

Je ne sais pas qui joindre dans le 69 sans parler qu’il n y a plus de médecin traitant et que les médecins arrivés à C. refusent d’aller à l’Ehpad ???

Pourvu que je meure avant de subir tout cela, et sans parler du prix des Ehpad ??

 

  1. En effet c'est très inquiétant, même en Saône-et-Loire, en tout cas pour l'établissement de M., voici ce qu'une de mes sœurs vient d'apprendre par un appel du responsable de site, Monsieur V. : Les visites sont autorisées seulement les 23, 24, 26 et 27 décembre, aucune en chambre et surtout, aucune le 25 !!! Et si un cas de COVID survient d'ici là, toute visite sera suspendue ! Le 25, les résidents peuvent aller dans leur famille. Mais imaginez quelqu'un qui ne peut sortir... Je reste sans voix de telles décisions...

 

  1. Je reconnais les efforts du directeur et je suis persuadée de sa sincérité quant à sa volonté d'ouvrir au maximum l'Ehpad.

Néanmoins, je persiste dans le fait que malgré cela, dans la réalité, il faudrait plus de personnel soignant et non soignant, surtout le week-end et que les conditions des visites ne sont pas nécessairement adaptées et respectueuses de l'humain, (je dirais même qu'au fond, elles sont inapplicables et d'ailleurs ce membre du CVS dont la femme se trouve dans l'unité protégée (Alzheimer) me disait qu'il est impossible de confiner ces résidents dans leur chambre, ils ont dû mettre un protocole en place spécifique pour cette unité). Les familles acceptent ces conditions de visite parce que c'est mieux que de ne pas avoir ces visites (et il y a des familles qui ne peuvent pas voir leurs proches en Ehpad et j'en suis horrifiée...), mais je pense qu'il faudrait qu'on change totalement de paradigme. A chaque personne âgée et sa famille de décider de l'équilibre entre prendre soin de la santé biologique et prendre soin du lien. Chacun mettra le curseur à un endroit différent, en fonction de ses croyances, de ses espoirs, de ses craintes... J'espère qu'un jour on arrivera à considérer la question au niveau individuel et collectif à part égale. C'est mon vœu pour l'avenir.

 

  1. Et à Ehpad de C. possibilité d’aller voir les résidents à condition d’avoir une attestation de test positif donc se faire tester 3 jours avant … ?...

Et dès la fin du test, on peut avoir le Covid non ?

Ils se foutent de nous, nos personnes âgées sont prises en otage, elles sont emprisonnées, c’est absurde et débile....

 

  1. Je vous transmets les informations que nous avons reçu hier de la part de l’Ehpad de B.

Aucun changement dans les modalités de visites : 1/2 heure par semaine et par résident et s’il y a une sortie du résident, même quelques heures, il " bénéficiera » d’un isolement d’une semaine…..à son retour.

 

  1. Rien de nouveau par rapport aux directives !!

 

  1. Nous avons alerté le médecin coordonnateur sur le fait que l'état de notre maman s'était fortement dégradé ces derniers jours, elle a beaucoup maigri et "lâche prise". De ce fait le médecin a autorisé une visite en chambre mardi soir à 2 d'entre nous, 45 mn et bien équipés : sur-blouses, charlottes et masques bien sûr, avec surveillance près de la porte mais très discrète. Il semblerait qu'une autre visite en chambre puisse avoir lieu ce prochain mardi.

Voilà où nous en sommes de notre côté, sachant que nous sommes en train de nous interroger sur le maintien ou pas de la sortie de notre maman le jour de Noël, car elle sera de fait isolée pendant toute la période qui donnait justement un tout petit peu de souplesse pour les visites. Elle nous verra le jour de Noël mais sera enfermée jusqu'au 3 ou 4 janvier au moins !...

Une fois encore nous nous demandons si le remède n'est pas pire que le mal.

(suite)

Ce monde est devenu fou, les "hygiénistes" ont pris le pas sur le lien familial...

Notre maman n'étant pas bien du tout on lui a envoyé une psychologue...

Mais notre maman a besoin de NOUS ses enfants. Et la psy pouvait tout aussi bien lui apporter le virus que nous !

 

  1. Année 2020 pour les résidents en Ephad et leurs familles

Enferment - Disparité - Inimitié

Voici ce que nous avons vécu suite à la crise sanitaire qui est devenue CRISE meurtrière pour nous les résidents en Ephad et les familles

Parce qu’un Noël est un jour férié les résidents et les familles ne pouvons-nous voir.

Non c est pas un conte de Noël c’est malheureusement la simple Vérité

Parce que le samedi et dimanche se sont des jours où l’on se retrouve.

Pour nous les résidents et leur famille pas droit de visite.

Ils doivent rester dans leur prison tous le week-end à attendre tous seuls.

Et cela fait maintenant presque 8 mois.

Cette situation ne peut durer car c’est de la torture pour eux et nous

Il faut prendre des rendez-vous pour nous laisser les voir non pas dans leur chambre mais dans un parloir.

C’est honteux c’est de l’esclavage de les priver de leurs droits et leur liberté.

Ils sont privés de leurs enfants et de leurs chers.

Ma maman a besoin de me voir car elle très malade et malheureuse de pas nous voir et moi aussi

C’est quand que l’on va profiter d’eux

C’est quand que l’on va faire la fête avec nos proches (ni fête des mères/pères ni Noël en 2020 rien)

Ils sont dans un état pitoyable physiquement et moralement

Les familles sont dans un état d’épuisement total.

On a peur du téléphone quand il sonne

Cela ne peut plus durer et si personne ne bouge ils font mourir de chagrin

Beaucoup de familles et résidents sont dans cette situation et certains en pire.

Je pense à eux très forts il faut tenir pour nos aînés nos parents

Aidez-les aidez-nous

 

  1. La sortie le soir de Noël est rapidement sanctionnée par un confinement de 7 jours au retour. Maman a préféré renoncer à la joie de retrouver sa famille versus un confinement.

Elle sait mesurer le bénéfice/risque ce qui n’est pas le cas des ARS…

 

  1. Pas d'amélioration sur les conditions de visite pendant les fêtes..

Difficile pour toute une famille d'aller la voir en 1h par semaine...

 

  1. Nos parents ont eu une journée de fête le 17 /12 avec repas de fêtes, arbre de Noël et cadeau.

Ce n’est pas encore la vraie vie mais nous apprécions les avancées.

Ce qui nous manque ce sont les visites en chambre autre que pour la fin de vie…

 

  1. Voici les nouvelles mesures prises à A. pour la période des fêtes. Malheureusement, nous n’avons reçu aucun courrier que je pourrai vous transmettre ;

Les infos sont données par téléphone à chaque famille en fonction de la situation du résident par rapport au Covid.

Pour les visites : 2 par semaine y compris le week-end d’une durée de 40 minutes au lieu des 20 habituelles ; les rencontres ont lieu dans la salle de restaurant et pas dans la pièce dédiée jusqu’à présent.

Noël : ma maman va pouvoir sortir pour la journée et, comme elle a eu le Covid, elle ne sera pas testée et ne sera pas isolée durant 7 jours.

Je n’ai eu aucune réponse au courrier envoyé au directeur de la communication et des relations avec les usagers ainsi qu’à la cadre !!!! Aussi, pas de réponse quant au CVS !

 

  1. Je suppose (sans certitude) que le 25 décembre est considéré comme un samedi ou dimanche, c’est à dire deux créneaux de visites proposés, 14 h30 et 16 h, sachant que sur un créneau il y a deux visites (deux familles). Le 26 et 27 sont le week-end donc même organisation (4 visites). La semaine, c’est trois créneaux donc six visites par jour.
    Aujourd’hui, j’ai signifié à l’accueil ma désapprobation et le fait du manque de conformité avec le protocole, la dame de l’accueil met en avant un manque de personnel pour pouvoir organiser davantage de visites. Du coup, pour répondre à toutes les demandes, une visite environ tous les 10 jours.

Je demande à rencontrer le directrice lundi.

 

  1. Dans les services USLD du CHU, la Direction a pris la décision, comme le gouvernement, d'autoriser les permissions des résidents dans leur famille (autant dire que très peu de gens sont concernés) avec test au retour et septaine en isolement dans la chambre pour le résident !!!

En ce qui concerne les visites, interdiction de se rendre dans les chambres pour les familles durant les fêtes!!!

Autrement dit, les résidents qui sont alités ou incapables d'aller au rez-de-chaussée pour les visites au "parloir" à trois familles en même temps, pour une durée de 45mn, comme cela se fait depuis 5 semaines, ne pourront pas voir leurs proches !

Une atteinte aux libertés fondamentales des résidents et de leurs familles et aucun respect des mesures gouvernementales recommandées !!!

D'autant que les places sont restreintes puisqu'il y a seulement des possibilités pour trois familles par heure de 14h à 18h, soit 15 visites par jour x 7 jours =   105 familles par semaine sur 160…

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal