Témoignage

TEST PCR EN EHPAD

Bonjour à toute l’équipe de Réinfocovid,

je suis aide-soignante et pratiquement à la retraite (61ans). Je travaille actuellement en EHPAD depuis un peu plus de 3 ans, près de Pezenas, à mi-temps de remplacement jour et nuit.

Depuis le début de l’épidémie, notre directrice a mis en place des séances de dépistages par PCR obligatoires pour tout le personnel. Au début, une fois par mois. Puis deux fois. Puis une fois par semaine.

Dernièrement, je lui ai dit STOP et ai refusé de me faire tester pour plusieurs raisons : d’une part, j'ai subi une rhinoplastie il y a quelques années et d’autre part ces tests répétés me font mal. Si "l'épidémie" perdure encore un an ou deux, cela ne peut être envisageable.

Au travail, je respecte les gestes barrières et mesures sanitaires en place. De ce fait, je ne représente pas un danger. Ni pour mes collègues, ni pour les résidents.

Il me semble que se faire tester est un acte volontaire et que l’on ne peut m’y obliger.

Mon refus a eu pour conséquence immédiate de provoquer son mécontentement. Elle m'a donc fait passer un courrier dans lequel elle dit me supprimer mon poste de nuit (ce qui, franchement, ne me pose aucun souci puisque je préfère travailler le jour). Puis, elle m'a fait savoir que j'allais devoir passer une visite médicale et remis une convocation « Visite » qui devrait la décharger de toutes responsabilités. Selon elle, elle ne fait que mettre en pratique les consignes de l'ARS devant un tel comportement : à savoir le refus d’un agent de se faire tester et vacciner.

Je suis ressortie cette visite médicale au bout d’une heure, avec une recommandation du médecin préconisant mon devoir de travailler avec un masque FFP2 et éviter tout contact avec mes collègues au moment des pauses et réunions de service et une forte incitation à me faire vacciner rapidement.

Voilà ce dont je voulais vous parler, voilà ce que je vis au quotidien lorsque je travaille.

Le masque FFP2 c'est un peu mon étoile jaune. J’ai l’impression d’être une pestiférée que l’on met à l’écart...

Je me pose quand même cette question : La directrice a-t-elle vraiment le droit de m'imposer cela ?

Bravo pour ce que vous faites.

Corinne

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal