Témoignage

Test PCR salivaire

 

Bonjour,

Ma fille (30 ans) doit subir une intervention pour ôter un morceau de verre de son petit doigt le 16/04 (anesthésie locale en ambulatoire).

La Haute Autorité de santé a publié le 11/02/21 que les tests PCR salivaires peuvent être pris en considération pour les personnes pour qui un prélèvement nasopharyngé est difficile (déviation cloison, troubles psy...).

La clinique ne veut pas l’opérer avec un test PCR salivaire même avec un certificat médical indiquant la contre-indication du test nasal. Le secrétariat de la chirurgie a même indiqué qu’ils avaient refusé d’opérer une personne avec un test antigénique (ce qui n’est pas la même chose).

Je leur ai fait part de la publication de la HAS, rien n’y a fait... À quoi sert la HAS ? En tout cas à rien quand il s’agit d’assouplir les mesures liberticides, par contre ils sont prompts à mettre en œuvre les restrictions des droits (dans un sens ça marche, pas dans l’autre).

Abus de pouvoir et non-assistance (ma fille a peur pour son petit doigt et va accéder à leur requête)...

Cordialement et bravo pour votre engagement.

Sylvie

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal