Témoignage

Traitement et test PCR

Bonjour,

J'ai 51 ans et je vis en famille dans le Vaucluse. J'ai eu le Covid début septembre 2021, tout d'abord à l'approche des symptômes, j'ai effectué un auto-test qui s'est révélé positif. Pour confirmer ce résultat, j'ai fait dans une pharmacie de Vaison la Romaine un test anti-génique, le pharmacien m'affirma que si l'auto-test était positif, il y avait de fortes chances pour que le test antigénique le soit également. Il fut en effet positif et le pharmacien fit les démarches auprès de la sécurité sociale et j'eus mon arrêt de travail.

Je fus appelé à mon domicile pour signaler les cas contacts. Mon médecin m'avait prescrit bien avant mon Covid une boite d'Azythromycine en prévention. Comme je n'arrivais pas à la joindre je pris le dosage qu'elle m'avait donné (je ne m'en souviens plus) l'effet a été spectaculaire, l'énorme fatigue que je portais a été divisée par deux ! j'avais également pu avant le 15 janvier me faire prescrire de l'Ivermectine que j'ai pris tardivement (entre 3 et 7 jours) je prenais du zinc, de la vitamine C naturelle 2 à 3 g/jour et de l'Artémisia annuelle en infusion (cueillie par mes soins et séchée) et j'ai pu me procurer de la teinture Mère d'Artémisia à 30g/jour.

Comme mon épouse et notre fille étaient cas contacts, on nous a confiné ensemble et elles ont été contaminées... J'ai pris contact avec le médecin de mon épouse qui a bien voulu me prescrire à nouveau de l'Azythromycine et j'ai guéri et retrouvé le goût… L'Assurance Maladie m'a signalé de ne pas faire un test PCR pourtant exigé par mon employeur (une mairie) car tenez-vous bien, celui-ci risquait de me détecter positif !

Le médecin de mon épouse avec qui j'avais pris rendez-vous m'affirma que je pouvais reprendre le travail et qu'au bout de 10 jours il n'était plus possible de contaminer qui que ce soit ! Mon employeur a exigé afin que je reprenne le travail que je leur apporte un test négatif, le médecin me prescrivit 2 jours d'arrêts complémentaire et je fis mon test PCR qui bien sûr fut positif, ce qui me confirma la faible capacité de ces tests à spectre trop large de pouvoir faire la différence entre des cas positifs et négatifs, constats validés par l'Assurance Maladie et un médecin traitant.

Ma mairie était mal informée bien que le DRH confirmât que bien que je fusse un cas pour eux, cela pouvait arriver. Le médecin a dû faire une attestation écrite pour mon employeur afin que je puisse retrouver mon travail.

J'espère que ce témoignage vous sera utile.

Bonne continuation

Pierre.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal