Témoignage de :

Trouver un médecin qui… soigne !

26 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour

Malade de la Covid avec mes 2 parents depuis 6j, je vis à 30 km de chez eux et avons développé la maladie chacun de notre côté, Seul mon père est vacciné mais il a les mêmes symptômes que ma mère et moi avec une rhinite en plus. Malgré la fièvre, son médecin ne lui a donné que du Doliprane. Nous lui faisons prendre de la Ravintsara et faire des inhalations.

Ma mère a eu des symptômes la 1ère et un médecin lui a prescrit 5j d'Azythromycine (+ 3j de prolongation) avec 4j de Solupred, elle a aussi de l'hydroxychloroquine (Plaquenil qu'elle prend depuis 30 ans pour un Lupus Erythémateux Disséminé) Mais son médecin est absent, non remplacé et lorsqu'elle a fait un malaise vagal hier, ce sont les pompiers qui se sont déplacés, ils ont vérifié la tension et l'oxygène. Elle a fait un nouveau malaise ce matin mais les pompiers n'ont pas eu besoin de se déplacer car elle a repris ses esprits.

De mon côté, mon médecin est absent et non remplacé, et impossible d'obtenir un rdv médical à 30 km à la ronde. C'est donc ma cardiologue (débordée par des cas de cardiopathies suite à vaccination) qui a accepté de m'envoyer une prescription d'Azithromycine.
Mais depuis, impossible d'avoir un médecin et mon traitement s'arrête aujourd'hui alors que je tousse beaucoup avec parfois des glaires jaunes.

J'ai donc appelé le 15 pour ma mère (dont les malaises m'inquiètent) et moi. Lorsque la secrétaire du SAMU a su que nous n'étions pas vaccinées elle m'a dit "Ben voilà !". "Voilà quoi ?
> ai-je répondu, le vaccin n'est pas obligatoire et on demande simplement à être soigné mais aucun médecin n'est disponible !" Et lorsque le médecin du SAMU m'a ensuite rappelée, il m'a dit qu'il ne fallait surtout pas prendre de l'Azithromycine mais du Doliprane ! Je lui parle de mes glaires jaunes mais il me dit que c'est normal avec la Covid, mais non que ce n'est pas une infection... Je lui réponds que j'ai eu des enfants et que je sais ce qu'est une infection
bronchique. Mais il persiste à dire que le covid c'est un virus, pas une bactérie !!! Il n'a parlé ni de température, ni d'oxygène, ni d'aération, ni d'inhalation... Je lui ai dit combien j'étais choquée de la façon dont les malades étaient traités en France et qu'il ne fallait pas s'étonner qu'ils atterrissent ensuite aux urgences. Que c'était cela qui mettait l'hôpital en tension...

J'étais donc prête, malgré mon état, à descendre en voiture prendre mes parents puis aller à l'IHU de Marseille.

Heureusement, une secrétaire médicale m'a donné un N° de portable qui propose son aide aux malades de la Covid. J'ai appelé et laissé mes coordonnées sur le répondeur puis une jeune femme m'a rappelée pour m'informer qu'elle transmettait mon N° à un médecin de Reinfocovid qui m'a aussitôt rappelée et j'ai été soulagée de pouvoir confier mes maux et mes inquiétudes, me concernant mais aussi sur mes parents. Il a su faire le bilan de notre situation médicale et me conseiller (traitements mais aussi contrôle de température, de l'oxymétrie, aération...). Il me rappellera demain, je sais donc que je suis entre de bonnes mains, même si c'est à distance !
Désormais j'attends que ma cardiologue me rappelle pour prolonger l'Azythromycine, et je prends 3 x 500mg d'aspirine pour les maux de tête.

Donc MERCI REINFOCOVID !!!

 

Emmanuelle Rauch

Défilement vers le haut