Témoignage

Un bol d’air frais

J’ai pris d’énormes risques  ! 

Je viens de passer 4 jours en Suède, pays de tous les dangers  ! 

À moins qu’il n’y ait une autre histoire à raconter  : celle d’un pays qui gère la crise sanitaire avec calme et raison. 

Car contrairement aux infos relayées par les principaux médias le gouvernement suédois a mis en place un protocole sanitaire. 

Certes ces mesures ne sont ni coercitives, ni provocatrices, ni « tape à l’œil » mais font simplement preuve de ce bon sens qui manque à notre gouvernement. 

Recommandation du port du masque dans les transports publics, distanciation dans les files d’attente, limitation du nombre de personnes dans les magasins et fermeture des restaurants et bars à 20 h font partie des mesures prises pour lutter contre la propagation du virus. 

S’ajoute également la décision d’une ouverture plus large des magasins d’alimentation et supermarchés, permettant ainsi la mise en place de créneaux horaires réservés aux personnes âgées ou à risque. 

Des décisions simples et raisonnables qui permettent à la population d’aller et venir à son gré. Pas de laissez-passer, de couvre-feu ou de confinement conduisant inévitablement à une population paniquée, névrosée et déprimée. 

Une économie qui continue de fonctionner, des personnes qui se parlent, rient, socialisent, activités bannies de notre vie depuis bientôt un an. Et pour quel résultat ? 

Car c’est bien là que le bât blesse  ! Les chiffres – puisqu’ils sont devenus l’unique référence de notre société  – parlent d’eux-mêmes  : 

Taux de mortalité en France  : 112, 32 pour 100 000 habitants soit 0,112 % 

Taux de mortalité en Suède  : 113,83 pour 100 000 habitants soit 0,113 % 

(chiffres au 30/01/21) 

Cette infime différence justifie-t-elle vraiment la privation de nos libertés ? 

Agnès 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal