Témoignage de :

Un cas formidable

3 mars 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Un cas formidable

Notre fille de 51 ans après l’ablation d’un utérus cancéreux début février suivi d’une radiothérapie, a ressenti fin octobre les premières douleurs d’un cancer du foie qui est en train de l’emporter. Vu les problèmes hospitaliers engendrés par l’insensée stratégie gouvernementale (aux ordres probables de Gates et Schwab), elle a été insuffisamment suivie depuis mars. Alors qu’elle avait commencé une première chimio palliative il y a eu 15 jour ce lundi, elle n’a pas pu faire sa seconde le lundi suivant faute d’avoir été injectée (nouvelles consignes gouvernementales), un refus de soins urgents, approuvé par l’oncologue du Centre O. L., (« C’est pour vous pousser à vous faire vacciner, monsieur »)... Sachant donc que ses parents ne peuvent pas non plus la voir depuis qu’elle est hospitalisée.
Les mougeons injectés savent-ils que depuis le printemps 2020, sur des bases d’une stratégie sanitaire insensée, bien des gens se sont trouvés empêchés, inqualifiablement, de soutenir leurs
êtres chers en fin de vie ?
Raison supplémentaire de continuer de manifester ce samedi … si possible

Défilement vers le haut