Témoignage

Un éducateur spécialisé témoigne

Educateur spécialisé, voilà pourquoi j’ai décidé d’arrêter, le 30.10.2020, mon travail au sein d’un foyer à Marseille.

 

Dans un 1er temps, je me dois de reparler du 1er confinement. En mars dernier, je travaille dans un foyer d’urgence.

Ce foyer accueille des adolescents de 13 à 18 ans, il est géré par le département des Bouches-du-Rhône.

Dès le confinement prononcé, la Direction a interdit toutes les sorties extérieures. Aucun adolescent n’a eu le droit de sortir 1h/jour.

Les retours de fugue furent soumis à un protocole strict décidé par la Direction.

  • Accueillir l’adolescent à l’extérieur du
  • Lui demander de se déshabiller (dans la rue), en caleçon.
  • Mettre ses affaires dans un sac poubelle pour un lavage à plus de 60°.
  • Lui demander de rester dans sa chambre en

Je m’interroge sur les méthodes de la Protection de l’enfance.

Lors du 2ème confinement, j’ai entre-temps changé d’employeur pour rejoindre une MECS (maison d’enfant à caractère social) gérée par une association.

Les méthodes sont tout aussi brutales et démesurées.

  • Le port du masque au sein du foyer devient obligatoire pour les adolescents et les
  • Les sorties hors temps scolaire sont
  • Les jeux de société, jeux de cartes sont interdits au sein du
  • L’accès aux livres est

Je me demande sincèrement dans quel monde nous vivons. Pour ma part, je ne veux pas de ce monde.

 

Régis (prénom d’emprunt)

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal