Témoignage

Un silence normal ? De mars 2020 à avril 2021.

Un silence normal ?
Un virus mortel. J'ai peur. Prêt à me replier.
Sauve qui peut ? Non.
Que dois-je décider ?
J'écoute.
Il n'y a pas de remèdes.
Gouvernement et médias me disent d'avoir peur ; de me replier.
Sauf les premières lignes.

Face à l'ennemi insaisissable
- Ecouter ses peurs et se cacher.
- Ecouter les médecins dans les médias
- Ecouter le gouvernement qui suit son conseil scientifique.
- Suivre des règles de bon sens : je me lave les mains, j'applique une distance physique entre nous.
Les questions qui naissent :
- D'où vient cet ennemi invisible ?
- Pourquoi être coupé de mon médecin traitant ?
Fin de la période 1.

Un virus mortel. Dans tous les pays. La peur. Le repli partout. La mort cachée, niée en occident depuis au moins 50 ans envahit tous les médias en continu.
Chiffres et images à l'appui de l'évidence :
- L'ennemi insaisissable tue partout en masse.
- La mort impose le silence.
- Des gouvernements de combat en conseil de défense décrètent l'état d'urgence.
- Premières lignes applaudies.

Face à l'ennemi insaisissable
- J'ai peur mais je suis vivant.
- Les règles de bon sens marchent.
- Ça dure et il faut tenir psychologiquement.

Les questions qui naissent :
Pas de remèdes ? Les médecins ne sont pas du tout d'accord.
Pourquoi les médecins qui annoncent des résultats avec des médicaments pas chers sont-ils discrédités ?
Malgré ma bonne volonté, je ne suis pas spécialiste du corona ni des remèdes.
Fin de la période 2.

L'ennemi invisible tue toujours. Rien n'y fait. La mort est partout sur les écrans.
Des milliards sont dépensés en toute connaissance pour des remèdes qui ne marchent pas. Pourquoi Buzin quitte ses fonctions ?
Médecins et conseil de l'ordre, le désordre.
Les personnes âgées avec les premières lignes, prises dans un piège.

Face à l'ennemi insaisissable
- Ennemi invisible. Je ne peux rien faire.
- Des gouvernements qui imposent à tous le repli, le silence et les doctrines.
Je ne peux rien faire.
- La finance ennemie au cœur des décisions. Je ne peux rien faire.
- Je peux applaudir le soir de chez moi à 20 heures précise.

Les questions se bousculent
- Pourquoi les chiffres des morts déclarés COVID sont-ils contestés ?
- Les gouvernements prennent-ils les bonnes décisions ?

Je me lave les mains, j'applique une distance physique entre nous.
Ça marche je suis vivant. Il faut tenir.
Fin de la période 3.

L'ennemi invisible tue toujours.
Des vaccins inventés à la hâte.
Des milliards dépensés et des lits d'hôpitaux en moins.
Premières lignes suspectent de ne pas se faire vacciner.
Les chiffres de l'INSEE indiqueraient au final une surmortalité relativement faible des personnes de plus de 65 ans et une surmortalité non significative avant 65 ans.

Face à un ennemi insaisissable,
Face à la finance ennemie de l'intérêt général
Face à des gouvernements qui nous disent d'avoir peur et vouloir nous protéger, que puis-je faire ?

Les questions qui naissent
Le corona, Ça fait longtemps que je n'ai plus peur.
Plus peur du corona mais peur de la police. Pourquoi ?
Plus peur du corona mais peur des décisions d'un gouvernement. Pourquoi ?

Je me lave les mains. Une distance physique entre nous. Je suis vivant.
J'en ai marre de ces discours.
J'ai de la peine. Nos petits masqués.
L'angoisse médiatique continue à être déversée dans les cœurs.
Je regarde ailleurs vers les fleurs. C'est le printemps.
Fin de la période 4.

Le président prend la parole. 31 mars 2021.
France aujourd'hui.
J'en ai marre de ces discours depuis un an qui empêchent de :
- déposer nos enfants à l'école,
- travailler
- faire ses courses
- se promener
- respirer
- aimer.
Mes questions :
- Adieu pouvoir et exemplarité au service de la liberté, l'égalité la fraternité ?
- Être conforme à quoi et pour aller où ?
Je n'ai pas les réponses à toutes mes questions mais je sais au fond de moi :
- que je n'ai pas peur de ce virus.
- que la confiance est perdue avec tous les pouvoirs qui obligent à avoir peur, à s'isoler, se taire et se cacher et renforcent dans le même temps privilèges et impunités.

Début de période 5.
Je crois bien que nous en avons tous marre.
C'est le point de départ de la période.
Et ça continue : des tests non fiables, des vaccins contournés pas des variants, un pass sanitaire pour vivre; des QR code , des tests et des vaccinations à répétitions aux portes de ma vie, de chaque vie.

Mes questions en période 5 : vers où nous conduit cette société qui semble désormais pensée par une sorte de gouvernance mondialisée nourrit à la finance liée à la pharmacie et au numérique finançant les médias ?

Mes mots je vous ouvre la cage, Envolez-vous ici et partout où vous aurez envie d'aller dans ce brouillard et au- dessus.

Nicolas Lemoine

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal