Témoignage de :

Une analyse des chiffres de l’INSEE

19 juin 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

J'ai eu la curiosité de consulter les chiffres de décès donnés par l'INSEE pour vérifier la totale inefficacité des vaccins anti COVID sur la mortalité . (https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854#tableau-figure2).

En effet, la mortalité du 1er trimestre 2022 est comparable à celle du 1er trimestre 2021, c’est à dire bien supérieure à la moyenne des années 2015-2019 à la même période de l'année.
Mais ce qui m'a le plus choquée, c'est de réaliser qu'il n'y a eu AUCUN pic de mortalité en janvier février 2020, soit avant les 1ères mesures de confinement et de restriction de voyage en Chine, alors que le virus circulait largement en Europe donc.
En fait, la mortalité bondit en mars 2020, lorsque le gouvernement confine les Français (normalement, le confinement devait faire chuter la propagation du virus, donc la mortalité en théorie, si j'ai bien tout compris...).

Faut-il en déduire que c'est l'interdiction faite aux médecins de prescrire des antibiotiques et de l'Hydroxychloroquinine qui a alors causé le surplus de mortalité ? Le fait de donner aux malades uniquement du paracétamol et de leur dire d'appeler le Samu uniquement quand ils sont en détresse respiratoire (sans parler du Rivotril aux personnes âgées en maison de retraite) ??
https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-scandale-du-rivotril-0

Marie.

Défilement vers le haut