Témoignage

Une infirmière qui a les yeux ouverts

 

Je m'appelle C, j’ai 30 ans de diplôme d'Etat d'infirmière derrière moi.

Par mon expérience riche dans plusieurs secteurs (réanimation, services, bloc opératoire, libéral) et en ayant eu, à différentes périodes de ma vie, un pied de chaque côté de la médecine (j'entends par là allopathique et alternative), je vous apporte mon témoignage de citoyenne, mère de famille et professionnelle de santé.

Un retour en arrière pour moi s'impose afin de vous expliquer d'où me viennent ces questionnements.

Il a fallu que je sois atteinte d'intoxication aux métaux lourds pour parvenir à me renseigner sur les dérives de la médecine en 2004.

Avant, je croyais, comme tout un chacun, que les plombages dentaires étaient inoffensifs et que les vaccins étaient pour mon plus grand bien : et j'en ai reçu à la pelle !

Aujourd'hui grâce à cela, mon alimentation est à surveiller, je m'astreins à de longues périodes de repos et ma mémoire est très sélective !

J’ai donc ouvert les yeux, et pas que !

Si bien que j'ai remis en question toute ma formation pour mon plus grand bien et celui des Êtres que je soigne : Primo non nocere !

Se renseigner sur le fonctionnement immunitaire ne prend pas beaucoup de temps et c'est passionnant de voir comment nos anciens le connaissent intuitivement, surtout dans les campagnes.

C'est donc avec beaucoup de vigilance que j'ai reçu les informations de la pseudo pandémie.

Pourquoi je n'utilise pas le terme pandémie ?

Voyez-vous les gens tomber comme des mouches ?

Avez-vous des morts dans vos familles ? Paix à leurs âmes !

Je n'ai rencontré que peu de patients COVID et si, ceux que j'ai vus ont été traités, ils ont reçu des antibiotiques au bon moment. En tout et pour tout, je n'ai fait que 3 suivis Covid.

Je fais, en effet, des remplacements en libéral ce qui me donne l'occasion de voir plusieurs patientèles et être en première ligne.

Toutefois, ce que je vois, ce sont des patients scotchés à leur télévision toute la journée (à qui je demande de couper dès mon arrivée), ou bien des patients qui ont perdu leur bon sens, qui n'arrivent même plus à se questionner.

Alors j'entame mon travail de fourmi et leur pose des questions, simplement des questions afin de relever leurs paupières lourdement fermées.

Quant aux tests, je peux vous dire que l'on nous incite désormais grandement à en réaliser systématiquement. Inciter comment ?

Déjà avec le kit antigénique : plus besoin d'aller en labo ! Comme un test de grossesse !

Pécuniairement et là, je crie au scandale car, nous qui sommes rétribués depuis des décennies 6.08 euros la prise de sang et 8.0 euros à domicile, les tests nous sont comme par magie remboursés presque 30 euros à domicile ! De quoi attirer des collègues qui souffrent de faire des toilettes payées 15 euros la demi-heure !

Tout comme les suivis Covid qui sont simplement de la surveillance de constantes à domicile.

On pourra me répondre que c'est pour pallier les risques que l'on subit !

Je renverrai donc à l'immunité que l'on se crée et au taux de mortalité effectif !

Je ne pense pas que l'on attrape une maladie mais que, quelque part, nous la laissons venir à nous.

Je me fais beaucoup de souci pour nos aînés privés d'aller et venir, très délétère pour leur mobilité (des kinésithérapeutes s’en plaignent).

Pour nos enfants, les plus petits surtout, effrayés par les gens masqués.

Je me fais du souci pour tous les professionnels de santé qui ne voient et croient que seule une voie existe !

J'ai une fille de 10 ans que je n'ai absolument pas envie de voir grandir dans un monde absurde, mais elle semble avoir déjà mieux compris que certains adultes.

Alors pour terminer car j'en aurais plus à dire mais je souhaite que cela soit concis : ouvrez grand vos yeux, vos oreilles et arrêtez de croire tout ce que les médias vous disent. Ils ne font que transmettre le plus souvent des choses qu'ils n'ont pas vérifiées.

Osez poser des questions à votre médecin, n'attendez pas de vous trouver devant un subalterne pour le faire !

Prenez soin de vous, n'attendez pas que d'autres le fassent.

C

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal