Témoignage

Une logique manquant de logique au collège ?

J'observe depuis la rentrée de septembre 2020 l'évolution du protocole sanitaire et sa mise en application dans le collège où est scolarisé mon fils. De telles mesures peuvent-elles être efficaces ?
En prenant un peu de recul la logique semble avoir disparu.
Commençons par le savon:
Septembre: la rentrée, un nouveau protocole, le masque, le gel hydroalcoolique mis à disposition, et le savon... et non... pas de savon, pas dans les toilettes, ni de gel aux toilettes, on ne peut pas se laver les mains au collège aux toilettes, ni les désinfecter au gel, pourtant il me semblait que se laver les mains c'était important...
Nous sommes en janvier et... il y a parfois du savon mais pas souvent... mon fils en amène un dans son sac pour pouvoir se laver les mains.

Les salles de classe :

Le protocole impose une aération régulière des classes, les élèves doivent porter le masque, les classes ne doivent pas se mélanger à la cantine. Naïvement je lui demande si chaque salle de classe est bien attribuée à une classe pour éviter un trop grand brassage des élèves dans les couloirs et aussi éviter qu'un élève contaminé laisse "du virus sur la table". Et bien non, de septembre à fin octobre les élèves changent de salle de classe toutes les heures. Les tables sont-elles nettoyées toutes les heures ? Et bien non...
Pendant le confinement de novembre, chaque classe se voit attribuer une salle de classe, ce sont les professeurs qui se déplacent mais à la fin du confinement on revient à la situation d'avant.
Mi-janvier, de nouvelles mesures sont de nouveau mises en place pour freiner la propagation du virus. Le retour des salles fixes ? Du savon ? Un nettoyage régulier toute la journée ?
Non non, rien de tout ça, quelques contraintes en plus à la cantine mais qui sont déjà en place dans le collège de mon fils, plus de sport en salle... mais au fait d'un coup c'est dangereux le sport en
salle, alors que pendant le confinement ça ne l'était pas ? Il y a vraiment des données là dessus ? hum... la logique de tout ça n'est pas évidente... les mesures semblent sortir du chapeau...
Je ne sais pas s'il est vraiment possible de prendre des mesures efficaces. Aujourd'hui on pense "Covid Covid vite vite il faut faire quelque chose !".
Ne pourrions-nous pas commencer par le commencement: les bases de l'hygiène (dans le pays de Pasteur on pourrait mettre du savon à disposition...) ce qui aurait un impact globalement positif y compris pour ce virus dont on parle tant.
On nous abreuve de chiffres, d'arguments non démontrés (le masque ! le masque ! sinon vous serez malades !!), des cas contacts à surveiller...mais pourquoi ne voyons-nous pas d'études sérieuses sur
les contaminations dans les écoles, dans les classes, entre les différentes classes, qui permettraient de justifier de façon argumentée ces mesures ?
Comment puis-je convaincre mes enfants de respecter des règles quand il n' y a pas d'argument mais seulement des opinions, et quand moi-même je ne suis pas convaincu...? C'est simple je ne peux pas... il me faut voir de la logique, et il me semble qu'elle a malheureusement été frappée par la COVID...

Raphaël

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal