Témoignage de :

Une soignante suspendue

14 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour

 

Un grand merci à votre association qui nous permet de nous évader, de prendre soin de nous avec tant d'ardeur et de détermination, cela vous honore et un jour, nous nous en souviendrons.

 

Mon métier est d'accompagner des personnes présentant des troubles liés à la maladie d'Alzheimer depuis 20 ans, et aujourd'hui on m'enlève un métier que j'aime où je me donne à cœur tous les jours et aujourd'hui on prive mes patients de mon savoir être et faire.

Oui suspendue, "je suis en suspens ". Ce mot et ce monde sont immondes. Sans salaire, je tiens bon avec mon mari qui me soutient, car depuis cette loi du 5 Août , j'ai vécu dans l'angoisse, des nuits blanches et j'ai pleuré aussi en attendant l'issue fatale de cette fameuse lettre recommandée . Je pense aussi à mes 3 petits enfants 8 ans, 12 ans et 4 ans et je me demande : Mais que vis cette jeunesse ! les priver de leur sport contribuant à leur bien-être et déchirer leur vie sociale, ne plus voir le visage ou le sourire de son petit ami en classe est tellement injuste. Ma petite fille a eu un avertissement pour port du masque en dessous du nez "Mais quelle honte que ces directeurs participent à cette injustice ! Je ne comprends pas cette détermination du gouvernement à faire du mal et le bien fondé de leurs actions. Le restaurant, le cinéma, les spectacles, les médias, j'ai compris que je n'en avais pas besoin, ce n'est pas essentiel et je tente de vivre comme vivaient nos anciens. Quelque part, je retrouve ma liberté , ma liberté de faire des choix, j'ai l'impression d'avoir passé un stade où garder mon intégrité m'a aidé à trouver une force intérieure. Je manifeste tous les samedis et je suis déterminée et me battrai jusqu'au bout , car le bout du tunnel arrivera , j'en suis sûre.

J'ai une énorme reconnaissance dans toutes ces associations qui tentent de nous défendre et de nous accompagner.

Merci

 

Brigitte

 

Défilement vers le haut