Témoignage

Vaccin pré-pandémique

Résumé :

La vaccination pré-pandémique permettrait de protéger les populations. En cas de pandémie de grippe, la production d'un vaccin efficace peut demander jusqu'à 6 mois. Les chercheurs mettent en garde contre les graves conséquences d'un tel délai sur la population, car la première vague de
pandémie pourrait être terminée avant que les vaccins ne soient disponibles.
«Le principe est de vacciner les gens en préparation d'une pandémie, éventuellement de nombreuses années avant qu'elle ne survienne, afin de générer des lymphocytes mémoire. Ces cellules à longue durée de vie peuvent être rapidement 'relancées' en cas de besoin, par une seule dose de vaccin.»
Dans le cas d'une telle épidémie, non seulement le délai de distribution d'un vaccin efficace aux cabinets médicaux ralentit le processus mais, en outre, les gens ont souvent besoin d'un rappel de vaccination pour être réellement protégés.
«Pour réduire ces délais, nous pouvons stocker des vaccins ou immuniser les gens avec un vaccin préparé à l'avance, appelé vaccin 'pré-pandémique', qui les protège contre une éventuelle pandémie». Le problème reste qu'il n'est pas facile de savoir quelle souche de grippe déclenchera une pandémie. «Il existe plusieurs souches de virus, et nous ne savons pas pour laquelle il faudrait réaliser un vaccin pré-pandémique», déclarent les chercheurs.
«Par conséquent, un tel vaccin doit apporter une protection croisée contre autant de souches que possible.»
Pour tester l'efficacité d'une vaccination pré-pandémique, les chercheurs ont administré une dose de vaccin H5N1 à des personnes n'ayant jamais été vaccinées ainsi qu'à d'autres ayant reçu une vaccination au moins six ans plus tôt avec le vaccin H5N3 . Les premiers résultats montrent l'induction de la réponse immunitaire dès l'injection de rappel.
«Nous avons constaté que les personnes ayant reçu une vaccination H5 entre 1999 et 2001 ont très bien répondu à une seule dose du nouveau vaccin H5». «Elles disposaient de lymphocytes mémoire qui ont déclenché une réaction immunitaire rapide, dans les sept jours après le nouveau vaccin. En
outre, la réponse était très large et protégeait contre toutes les souches connues du virus H5N1.»
La DG SANCO a souligné qu'elle mettrait en place l'approche mondiale recommandée par le Comité d'urgence de l'OMS au niveau de l'UE. La pandémie grippale de 2009 causée par le virus A(H1N1)pdm09 a été la première opportunité de tenter de lutter contre une pandémie par la
vaccination.
Cette expérience qualifiée en France de fiasco est riche d'expérience et mérite d'être rappelée. J'ai bien peur que nous soyons dans ce cas de figure. Voir le titre. Vaccins pré pandémiques ont été enregistrés de sorte que dès l'émergence du virus pandémique, la souche présente dans le vaccin
serait remplacée par la souche pandémique, ceci permettant de raccourcir les délais administratifs de délivrance de l'autorisation de mise sur le marché.

Michel

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal