Témoignage de :

Vaccination et Homicide avec préméditation…

24 mai 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

L'un de mes amis, atteint d'LMC (leucémie myéloïde chronique) devrait bénéficier d'une greffe
de moelle osseuse d'un membre de sa famille. Il est, du fait de cette maladie, immunodéprimé. Il a
préféré se protéger du Covid plutôt que de se faire vacciner, d'autant que les vaccins imposés en France
ne semblent pas d'une grande fiabilité. La question de leur autorisation de mise sur le marché (AMM)
semble toujours ouverte...

L'équipe chirurgicale lui indique que l'opération n'est pas possible s'il n'est pas vacciné... Comment
comprendre une telle obligation, un tel arbitrage entre un vaccin aux vertus discutables, aux risques
probables, et une intervention urgente susceptible de sauver le malade...
C'est une personne valide qui, en dehors de cette maladie, est en pleine forme...

Les médecins ont-ils le droit de refuser un soin vital au motif que la personne n'est pas vaccinée, alors
que la vaccination obligatoire est anticonstitutionnelle?
Ce chantage est-il légal?
Ne peut-on pas considérer que les médecins, dans un tel cas, renient leur serment en se rendant, en
outre, coupables de non-assistance à personne en danger? Et cela, en pleine conscience... Quelle
argument éthique pourraient-ils avancer?

Est-ce un cauchemar?

Merci pour votre attention et vos conseils.

Bien à vous

Défilement vers le haut