Témoignage de :

Vaccinée + Covid long + notre expérience médicale

15 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

 

Je suis une femme de 40 ans.
Je n'ai aucun problème de santé et j'ai soigné ma grippe H1N1 de 2009 sans encombre.
Je me suis faite vaccinée pour pouvoir, au cas où, accompagner ma fille malade depuis 7 mois (troubles digestifs) dans les différents établissements de santé. J'ai eu ma deuxième injection mi-septembre.
Ma fille (16 ans) a eu le Covid testée le 22/11, mon mari (42ans), mon fils (14 ans) et moi-même l’avons contracté le 25/11.
Je suis la seule vaccinée de la famille. Nous avons eu les mêmes symptômes, aussi forts et pratiquement aux mêmes moments (fièvre, courbatures, sinus bouchés, perte goût et odorat, fatigue).
Par contre, 1 semaine après le début j'ai eu un package supplémentaire : des troubles neurologiques (par moments : perte sensibilité côté droit du corps, problème d'élocution, marche ralentie, problème de ressenti, troubles mémoire... handicapants pour la vie quotidienne) à priori, une encéphalite. A la date d'aujourd'hui, j'en ai encore avec des moments de bien et d'autres moins bien et cela par vagues de plusieurs heures voire jours. Pour le moment, aucun examen de prescrit ni de traitement et je ne pense pas que mon cas sera "étudié" (comme bien d'autres je le suppose). Je ne peux toujours pas retravailler (même après avoir essayé 3 jours) alors que j'aime mon travail et surtout mes formidables collègues !
...Et pendant ce temps, le reste de ma famille a soigné le Covid dans les 15 jours suivants, y compris ma fille qui :
- a fait un AVC à l'âge de 15 mois sans explication médicale (comme par hasard 1 mois et demi après un vaccin BCG ???!!! ...). Mais les médecins s'étaient montrés à l'époque rassurants : "ce n'est pas possible qu'il y ait un lien avec le vaccin !" ; "quand on ne trouve pas la cause, il y a peu de chance de récidive." ;
- Petite, était sans arrêt malade (sphère ORL) ; elle a eu plusieurs années de répit lorsque nous avions un médecin homéopathe (que malheureusement, nous n'avons plus).
- ne soigne aucune maladie sphère ORL sans traitement homéopathique (ou antibiotiques à l'époque) ;
- aujourd'hui, est toujours en mauvais état de santé digestive (dont le diagnostic n'est pas encore confirmé) mais ne présente plus de symptômes suite au Covid (elle se retrouve avec les symptômes qu'elle avait déjà avant). Toutefois, il nous aura fallu la traiter personnellement avec de l'homéopathie pour ses sinus bouchés et son appétit coupé qui accentuait sa perte de poids initiale.

Chacun en conclut ce qu'il en voudra...

Et pour pimenter un peu plus le sujet médical : concernant mon fils,
- il est né avec une malformation (après recherches sur internet en 2021, probablement dûe à des compléments alimentaires pour femmes enceintes que j'avais pris)
- le médecin homéopathe nous a évité une quatrième intervention chirurgicale à ses 3 ans (les 3 précédentes étaient un échec total et traumatisantes) pour traiter d'un "kyste" du tractus non confirmé tellement c'était infecté.
- il est allergique aux piqûres de moustiques. Nous avons rencontré un allergologue qui nous a expliqué qu'autrefois il existait un traitement médicamenteux très efficace et qui désensibilisait en 4 mois. Ce traitement n'existe plus depuis que le laboratoire qui le fabriquait a été racheté (probablement peu rentable ???!...)
Mais ne vous inquiétez pas, il se porte merveilleusement bien et a toujours soigné toutes ses maladies autres.

Bref, je suis pour les vaccins qui apportent un vrai bénéfice au vacciné sans risque pour lui, et qui évite aux personnes d'être malade. Mais là...???!!!!

 

Jenny

Défilement vers le haut