Témoignage

VIE PRIVEE, VIE PROFESSIONNELLE

Bonjour,

Je vais parler sur les répercussions dans ma vie familiale et dans ma vie professionnelle.

Sur mes 3 enfants scolarisés en début d’année scolaire 2020/2021, ma fille de seconde option sport (en internat) a arrêté les cours en présentiel en janvier, car cela devenait un vrai cauchemar pour elle. En effet elle portait le masque de 7h à 20h.... et si elle devait aller voir une camarade dans une autre chambre le masque était obligatoire.

Elle a été migraineuse pendant plusieurs années, mais ces migraines étaient en nette diminution avant l’arrivée du masque. Puis, celles-ci ont réapparu en puissance. Nous avons fait le choix de l’enlever du lycée, afin qu’elle puisse apprendre à la maison.

Mon fils scolarisé en CP était rempli d’angoisses par le fait d’aller à l’école masqué, de ne plus jouer avec les copains qu’il voulait. On lui faisait des réflexions si son masque était mal mis... Cela devenait de plus en plus anxiogène. Même si nous travaillons tous les deux avec mon mari, nous avons fait le choix de le déscolarisé afin de lui faire l’instruction en famille. Nous organisons notre emploi du temps. Nous ne regrettons pas ce choix car notre fils est bien mieux dans sa peau. Et lui-même dit qu’il ne veut pas retourner à l’école !

J’ai été aidé soignante durant plus de 20 ans. Il faut savoir que lors de mes années en service de réanimation, celui-ci était toujours plein... s’il y avait un peu trop de lits vides, ils étaient comblés par des personnes qui n’étaient pas forcément susceptibles d’aller dans ce service.... Mais il y avait les chiffres !

Aujourd’hui je suis thérapeute en libéral et j’interviens essentiellement en résidence autonomie. Je suis attristée de voir toutes ces personnes privées de leur autonomie depuis plus d’un an ! On leur refuse d’aller à la banque (sinon confinement 10 jours). Par contre, on les laisse aller faire des examens à l’hôpital sans confinement au retour....

Les personnes non « vaccinées » ont subi une pression de la part des médecins extérieurs.... Et maintenant que tous les résidents sont « vaccinés », ils n’ont toujours pas le droit de sortir, continuent à porter le masque et continuent d’avoir un test PCR tous les 15 jours... C’est honteux !

Elles sont en souffrances, en dépression....

Pour le personnel c’est pareil : pression constante pour faire le vaccin jusqu’à ce qu’il soit fait! Un membre du personnel a accompagné une personne âgée se faire vacciner, elle est elle-même ressortie « vaccinée », car l’infirmière lui a dit: « Madame, si vous voulez vous faire vacciner, c’est le moment il reste une dose »…

Les membres du personnel qui ne voulaient pas se sont senti obligés sous la pression permanente des cadres ! Certaines personnes voulant se faire injecter ce produit disent de sentir bizarre depuis, d’autres disent avoir des douleurs qui sont apparues, d’autres ont attrapé le Covid dans les jours suivants et sont restées couchées 15 jours... Certains de mes amis, qui pourtant ont les mêmes idées que moi concernant la dictature COVID, veulent se faire vacciner pour retrouver leur liberté !!!

La population est vraiment divisée en 2 !

Merci pour tout ce que vous faites, Réinfocovid🙏 !

 

Céline

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal