Témoignage

Vivre est un art, la plupart des gens existent. C’est tout

Bonjour,

Je dois avouer que parfois je me sens comme un poisson hors de l'eau dans ce monde dans lequel on vit depuis deux ans (déjà ?). Petit topo très bref :

Comme tout le monde ma vie à quelque peu changé et pas dans le meilleur il faut bien l'avouer. Personnellement, quand je suis revenu du Canada, je ne pensais pas rester en France encore bien longtemps étant donné que mon ami est resté à Montréal, mais voilà que les gouvernements ferment nos frontières ... Projets avortés, rupture en visio et boulot sont devenus mon quotidien. Bon, comme je vis en campagne je n'ai jamais respecté le couvre-feu, je continuais à sortir (merci les petites routes) et oui j'ai toujours continué à embrasser mes proches parce que quand je fais la bise généralement je ne leurs crache pas au visage...

Etant donné que je travaille en grande surface (je déteste ça) ma vie professionnelle n'a quasiment pas changé : travail 6 jours sur 7 à 5h le matin. J'ai bien ri quand on nous expliquait qu'il fallait 1m de distance entre chaque personne alors qu'on avait 2000 clients amassés dans le magasin.

Ce qui a réellement changé ces derniers temps, c'est le retour très probant de la discrimination entre deux groupes de personnes et c'est surtout cette discrimination gratuite et acceptée par tous sans ce que cela choque. Voici  quelques situations que j'ai vécues récemment :

- on a dit à ma grand-mère que si elle meurt ça sera de ma faute et que j'en serais responsable

- un collègue m'a dit qu'il fallait m'envoyé en Autriche (quand les non v. ont été confinés). On peut là imaginer un sous texte en rapport avec la seconde guerre ;

- que j'étais un criminel. Là, on a oublié que j'ai bossé comme un dingue au magasin pour les gens puissent manger pendant les confinements.

J'en passe des vertes et des pas mûres. Personnellement, je pense que les seuls criminels ici ce sont les politiques et les médias.

Pour ainsi dire je ne sais pas comment l'avenir va devenir et c'est bien cela qui me fait peur. Ces derniers temps, on sent réellement une grande vague de destruction sociale qui est déjà en oeuvre. Que penser de ce monde ?

Il y a tellement de choses à raconter sur tout ce qui se passe à plusieurs niveaux et qu'il faudrait en écrire des pages et des pages.

Parfois dans tous ces méandres, on rencontre de belles personnes sans masque et sans préjugés et on se met à rire, discuter , apprendre avec intelligence et on se rends compte qu'il existe encore de belles âmes qui ont qu'une envie c'est de vivre pleinement sans arrière-pensée malsaine.

C'est amusant en février 2020 j'ai rencontré un homme à Montréal, prof de yoga, adepte de la méditation comme moi etc... et qui lors d'une rencontre m'a dit qu'il ressentait quelque chose d'énorme arrivé tout comme moi je l'avais pressenti ( chacun croit ce qu'il veut bien sûr ) comme quoi on avait pas tort .

Cet homme m'a pris dans ses bras avec bonté et force. Je m'en rappelle encore.

Oui, dans tout ça je retiendrais les belles choses.

 

Billy

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal