Témoignage

Vous allez me manquer

Je viens aujourd'hui apporter un témoignage de notre situation familiale.

 

Mes enfants de 6 et 9 ans vivent depuis la maternelle une scolarité dans une école de milieu rural. Les adultes y ont toujours été bienveillants et mes enfants ont toujours eu du plaisir à s'y rendre. Sauf depuis le mois de novembre où la situation s'est considérablement dégradée, depuis qu'on leur impose le port du masque.

Hier, 1er mars, nous avons décidé d'opter pour finir l'année en école à la maison.

 

Voici la lettre de Robin, 6 ans, qui explique à ses amis pourquoi il sera désormais absent:

"Bonjour à tous,

Je ne serai pas à l'école, jusqu'à la fin de l'année parce que le masque me gène.

Je vais faire l'école à la maison.

Nous préparons un cahier de jeux sur la nature, je vous en enverrai des pages !

Gros bisous à tous !

Robin

PS: Vous allez me manquer"

 

Cette coupure avec le milieu scolaire a considérablement apaisé mes enfants qui passent beaucoup de temps à lire, à jouer, jouer, jouer, à raconter ce qu'ils ont vécu durant un an. Tout sort, tout s'exprime. Ils jouent des pièces de théâtre où ils sont masqués... Ils disent leur colère. Ce qu'ils ne faisaient pas jusqu'alors.

 

Nous prenons nos marques dans cette école à la maison qui nous fait au fond beaucoup de bien. Nous nous retrouvons, re-rencontrons.

 

J'étais là pour les consoler, écouter leurs angoisses et leurs décharges de pleurs, les soigner, les aider, les encourager.

Je suis là pour les regarder rire, lire, compter, pour jouer avec eux. Et ce changement si radical dans leur attitude me confirme que nous avons fait le bon choix.

 

Espérons que nous pourrons rapidement nous retrouver socialement dans notre village, et plus généralement en France et dans le monde.

 

Aude

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal