Témoignage

Zombies / Teufeurs

Bonjour à tous,

Je voulais témoigner de mon sentiment de terreur quand je me promène dans les rues de ma ville (Rennes). Croiser ces individus masqués, avec le téléphone sous les yeux et les bras remplis de sacs de vêtements ou autres babioles de notre société de consommation à outrance me dégoûte et m'attriste profondément.

La tristesse qu'on devine est si intense. L'acceptation est sans mesure. Le weekend dernier il y avait un rassemblement prévu pour le soutien aux inculpés de la teuf du nouvel an à Lieuron. Comme beaucoup de week-end auparavant le dispositif policier était impressionnant. Cependant le 13/02/2021 nous avons atteint un degré de répression insidieuse. En effet, certains gardiens de la peur étaient armés de Famas à tous les coins de rue menant au centre historique, et temple de la consommation. Les badauds agglutinés dans des queues affolantes devant les magasins, obnubilés par leur course aux "bonnes affaires" ne semblaient pas dérangés par ce dispositif terrible, l'air rassuré et trouvant sans doute normal d'être ainsi entourés face aux dangereux manifestants teufeurs. Je suppose que vous avez suivi le déroulement de ce nouvel an festif en Ille-et-Vilaine et la répression qui en a suivi. Aucun foyer de contamination n'a été détecté suite à cette sauterie selon l'ARS (info pas diffusée). Le tweet l'ayant annoncé a disparu. Pourquoi cette information n'a pas été médiatisée ? Quand on suit une affaire en tant que journaliste, nous devons de la traiter du début à la fin.

Voici les témoignages de personnes ayant participé à ce rassemblement festif :

https://www.tsugi.fr/recit-la-free-party-du-nouvel-an-racontee-par-ceux-qui-lont-vecue/?fbclid=IwAR1zwuvbT4GaViRHBs-Qsnje22ga5BUrc70zOfLZs6Dw7sjn8DKR4R5eKpU

Tout ça pour dire que cette société me rend triste et en colère à la fois. Je ne supporte plus l'acceptation de tous ces dogmes nouvellement établis. Lorsque je discute avec certains amis, que j'essaye de proposer une autre vision et que j'explique que je suis contre certaines mesures liberticides, je reçois l'injonction magique qui coupe court à tout échange : t'es complotiste. Non je ne suis pas complotiste, mais je me pose simplement des questions sur le traitement de cette crise et espère qu'on sortira vite de cette vie masquée qui me déstabilise énormément. Ce qui me trouble le plus, c'est l'acceptation quasi unanime de ces mesures par la société. En parlant de crise, je constate que depuis le début de ma vie (j'ai 37 ans) nous sommes toujours en crise (vache folle, terrorisme, crise financière, crise sanitaire, crise écologique). Une crise est par définition ponctuelle. Or cet état de crise est permanent, donc c'est le fonctionnement global qui ne tourne pas rond. Ces crises sont provoquées par les orientations décidées par les gouvernements du monde. Il faut toujours plus, tel est le mantra qu'on doit accepter. Je pense au contraire que nous devons tendre vers une sobriété choisie (je crois percevoir tout de même un peu plus de raison dans nos sociétés).

Pour terminer sur une note positive, j'ai tout de même l'impression que la population arrive à une certaine saturation de ces normes mais les accepte par contrainte et par peur de l'amende de 135€. Je pense aussi que le masque est mis pour avoir le sentiment de faire partie du groupe. En espérant que ce début de prise de conscience ne s'arrête pas là et que de nouvelles mesures invasives viennent ébranler cette prise de conscience. Merci.

Julien

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal