Témoignage de :

Zona

27 février 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Ma femme a un cancer des os depuis trois ans. Les épisodes douloureux s’enchainent et je réagis à l'interview de Louis sur France-soir qui parle de COVISOIN.

Ça me fait penser à ce que nous venons de vivre ces jours-ci. Ma femme a déclaré un zona suite à sa chimio de fin d'année 2020. Si je ne m’étais pas rendu disponible elle aurait énormément souffert.
Nous sommes rentrés à la maison avec pour prescription " infirmière, Eosine et Valsiclovir puis kiné "!... C'est loin de ce qu'il faut faire ! Nous avons pris plein d'initiative, heureusement, son retour à la marche après six mois de centre de rééducation après fracture du fémur mal consolidée, le contexte n’est pas facile !

Heureusement nous ne nous sommes pas contenté des prescriptions et des professionnels. Nous sommes passé pas loin des ulcérations, des infections complémentaires, des escarres etc... C'est très choquant de laisser quelqu'un à la maison sans consignes supplémentaires de soins.

Nous avons fait certains soins de notre initiative. D'autres nous nous rendons compte que c’était dommage de n'y avoir pas pensé avant. - toilette deux fois par jours avec séchage au sèche-cheveux.
- Cataplasmes d'argile. - Biafine : en effet elle a aussi une action cicatrisante. - l'homéoplasmine. - la Vaseline. - Le baume St Hugon - Le mélange d'huile essentiel Tégarome Valnet ;

C'est dommage que nous sommes laissés à l'abandon, que ces idées nous sommes obligés d'aller les chercher nous-même. Les pharmaciens nous vantent et vendent des produits très chers (Cicaplast baume B5, Cicalfate Avène, etc.) qui ne marchent pas.

Des trucs basiques comme la Biafine ne sont cités par personne. Mes remarques montrent qu'il est nécessaire de réinformer; comme le dit Louis il faut des conseils simples.

Antoine et Anne-M Hervy

Défilement vers le haut